Introduction

 

L'homosexualité est un terme apparu au 19ème siècle. C'est une orientation sexuelle qui désigne les relations entre personnes du même sexe. Ce terme s'applique aussi bien aux hommes qu'aux femmes. L'homosexualité n'est pas qu'un simple comportement sexuel, c'est aussi l'ensemble des comportements et des attitudes, des préférences et des valorisations qui font de certains individus des homosexuels. Pour définir la communauté homosexuelle masculine, on parle généralement de gays et pour désigner la communauté homosexuelle féminine, on parle de lesbiennes.

L'homosexualité est présente dans le monde de puis toujours, cependant, l'histoire des homosexuels a été longtemps oubliée ou ignorée et est devenue aujourd'hui l'objet de nombreuses recherches. En effet, il y a eu beaucoup de rebondissements avant de pouvoir aboutir à une meilleure tolérance des homosexuels, parfois, cela faisait l'objet de tabou importants et d'autres fois, leur acceptation dans la société était totale.

Par exemple, dans la Grèce Antique, existait une homosexualité de type pédérastique, où un homme mûr et un adolescent avaient une relation. Même si les liaisons n'étaient parfois pas dénuées de passion, elles avaient surtout valeur éducative. Ainsi, l'adulte prenait sous son aile un adolescent et le formait à la vie sociale et politique, tout en entretenant des rapports sexuels avec lui, sans que la notion de plaisir prenne le dessus sur les valeurs intellectuelles et morales de la relation. Une fois pubère, l'adolescent ne pouvait plus poursuivre cette relation. Les Grecs favorisaient beaucoup plus la pédérastie que l’homosexualité. L’homosexualité était même parfois méprisée. Maurice Sartre, un historien français spécialiste du monde grec et du monde romain orientale, dit que « l’inégalité de la relation pédérastique campait chacun dans un rôle bien défini […]. Au contraire, la réciprocité dans la relation homosexuelle entre adultes jette le discrédit sur elle. » Mais on ne doit pas conclure que l’homosexualité entre adultes était condamnée. L'intolérance ne nait réellement qu'à l'apparition du christianisme, et pendant 20 siècles l'Église va fortement réprimer les homosexuel(le)s qu'elle voyait comme des puissances maléfiques. Sous Napoléon, il n'y avait pas de lois à l'encontre des homosexuels, cependant, la majorité sexuelle pour les hétérosexuels était fixée à quinze ans et pour les homosexuels, elle était à dix-huit ans. Il y également eu une période très difficile pour les homosexuels : lors de l'arrivée du nazisme. En effet durant cette période certaine furent déportés dans les camps et durent porter le "triangle Rose" en signe de reconnaisance (voir vidéo: Témoignage du dernier survivant). Les changements de mentalité, à l'encontre de l'homosexualité ne sont que très récents; en effet, en 1968, l'homosexualité a été classée comme une maladie mentale, par l'OMS (organisation mondiale de la santé) et n'a été retirée de ce classement qu'en 1990.

Il reste encore beaucoup de progrès à faire en matière de tolérance envers les homosexuels. C'est pourquoi on peut se demander en quoi le traitement des homosexuels est différent dans les pays d'Europe. Pour cela, nous comparerons 4 pays européens : l'Espagne, les Pays-Bas, l'Irlande et la France. Pour chacun de ces états nous aborderons 3 grands thèmes que sont les différentes avancées juridiques envers le traitement des homosexuels, le regard qu'y porte l'Église et ce qu'en pensent les populations.


  

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site