Mentalité des habitants de ces pays concernant l'homosexualité

   

Pour mesurer l’évolution de l’opinion de la population française au sujet de l’homosexualité, on peut se baser sur une série de sondages effectués depuis une trentaine d’années par deux instituts: SOFRES et IFOP, réorganisé en un seul sondage ( ci-dessous) et qui nous montre que désormais, dans la mentalité des gens, l'homosexualité est une façon comme une autre de vivre sa sexualité et non plus une maladie ou une perversion comme on pouvait le penser auparavant. En effet, en 1997, 57% des personnes interrogées considérainet l'homosexualité comme "une manière acceptable de vivre sa sexualité", alors qu'elles n'étaient que 24% en 1973. En 1998, 61% des personnes interrogées considéraient l'homosexualité comme ''une manière comme une autre de vivre sa sexualité", ce chiffre est passé à 78% en 2006. On constate donc une évolution favorables des mentalités. Cependant, en 1997, encore 23% des personnes interrogées considéraient l'homosexualité comme ''une maladie que l'on doit guérir"..

Pour vous l'homosexualité est-ce plutôt..?

 

Aussi, un sondage réalisé en 2008 par Eurobaromètre ( ci-dessous), nous montre la réaction des européens s'ils avaient un voisin homosexuel. Les Hollandais sont ceux pour qui cela poserait le moins de problème, puisque d'après ce sondage, ils sont 91% à avoir répondu qu'ils seraient "à l'aise" si la situation se présentait. Suivent les Français ( en ne considérant que les 4 pays qui nous intéressent), qui toujours d'après ce sondage, seraient 81% à être ''à l'aise" s'ils avaient un voisin homosexuel. Viennent ensuite les Irlandais, en effet pour 72% d'entre eux avoir un voisin homosexuel ne poserait aucuns problème. Enfin, arrivent les Espagnols, qui pour 66% d'entre eux seraient ''à l'aise'' quant au fait d'avoir un voisin homosexuel.

 

Sondage Eurobaromètre 2008

 

Deux autres sondages ( ci-dessous), réalisés par Eurobaromètre en 2006, nous montre la réaction des européens face au mariage et a l'adoption pour les homosexel(le)s. Les Hollandais sont ceux pour qui ces deux choses posent le moins de problèmes, en effet ils sont 81% à penser que le mariage homosexuel devrait être autorisé en Europe et 69% à penser que l'adoption par un couple homosexuel devrait être accéptée en Europe. Cela explique aussi le fait que les Pays-bas ait été le premier pays a autorisé le mariage pour les couples homosexuels en 2001. Les Espagnols sont quant à eux 56% à penser que le mariage homosexuel devrait être autorisé en Europe, et 43% à penser la même chose pour l'adoption homoparentale. Les Français sont eux respectivement 48% et 35% a être en faveur du mariage et de l'adoption pour les homosexuel(le)s en Europe. Enfin, les Irlandais sont à 41% favorable a l'autorisation du mariage homosexuel en Europe et à 30% favorable a l'autorisation pour les homosexuel(le)s d'adopter des enfants.

Sondage Eurobaromètre 2006

.Sondage Eurobaromètre 2006

Enfin, ci-dessous un sondage réalisé par Eurobaromètre entre 2006 et 2008 concernant le niveau d'acceptation des homosexuel(le)s en Europe nous révèle ( pour les 4 pays nous interessant) que l'Espagne et les Pays-Bas est le pays où ils sont le mieux accéptés puisque c'est un pays où se trouve beaucoup de ''gay Friendly", litérallement '' Amis des homosexuel(le)s". Vient ensuite la France où 'lon rencontre aussi beaucoup de ''gay friendly" mais aussi de personnes sur ''la réserve". L'Irlande est un le pays où parmi les 4, on trouve le plus de personnes sur ''la réserve".

Malgrè tout, ces 4 pays ne sont pas les pires en matière de mauvaise intégration des homosexuelle)s puisque les homophobes n'y sont pas majoritaire contrairement à d'autres pays comme l'Italie.

Sondage Eurobaromètre 2006-2008

En conclusion, les Pays-Bas sont le pays où les homosexuel(le)s sont le mieux traités. En effet les mentalités sont peu appuyées sur la religion, les homosexuel(le)s sont donc très bien intégré(e)s par la population, de plus le mariage et l'adoption par les homosexuel(le)s sont autorisés.

En Espagne, les homosexuel(le)s ont obtenu un plus grand respect de la part de la population au moment de la promulgation de la Constitution en 1978. Le mariage et l'adoption sont là-bas autorisés pour les gays et lesbiennes, cependant les valeurs catholiques sont encore ancrées dans les esprits des espagnols ce qui rend l'intégration des personnes homosexuelles un peu plus difficile qu'au Pays-Bas.

En France, l'acceptation des personnes homosexuelles progresse comme nous le montre le premier sondage de la page, l'on peux donc espérer que cela continu ainsi dans les années à venir et pourquoi pas, que le mariage et l'adoption par des gays et lesbiennes soient autorisés un jour dans ce pays.

L'Irlande est un pays où la religion fait partie intégrante de la tradition, ce qui explique pourquoi la population est si peu ouverte à propos de la question homosexuelle, par rapport à l'Espagne, la France où les Pays-Bas. Cependant l'évolution de la société peut nous laisser espérer une amélioration des pensées des habitants de ce pays, pourquoi pas jusqu'a la légalisation du mariage homosexuel et de l'adoption homoparentale. Le temps nous le dira..

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site